aucun commentaire pour l'instant

Madame Elisabeth

La bonne dame de Montreuil
Promeneurs habitués du Domaine de Madame Elisabeth, vous êtes-vous déjà demandé qui elle était vraiment ? Élisabeth de France, dite Madame Élisabeth, dernière sœur de Louis XVI, naît à Versailles le 3 mai 1764 et grandit à la cour. Ayant reçu du roi le domaine de Montreuil, elle y secourt pauvres et malades, mettant en place un dispensaire informel. Lorsque la révolution éclate, elle refuse l’exil afin de veiller sur sa famille. Elle sera guillotinée avec 24 autres prisonniers le 10 mai 1794, les soutenant de sa confiance en Dieu miséricordieux. Aujourd’hui, la procédure pour demander sa béatification est ouverte. L’abbé Xavier Snoëk, postulateur de la cause, explique « qu’elle a très vite compris qu’elle ne se marierait pas et qu’elle n’était pas non plus appelée à la vie religieuse, […] elle a choisi, dès 1782, de se donner radicalement aux pauvres ». Aux pauvres et à sa famille, jusqu’au martyr. Mais en quoi cette femme du XVIIIe siècle, issue de la famille royale, peut-elle être un exemple aujourd’hui ? L’abbé poursuit : « Madame Élisabeth a choisi d’assumer son célibat en le vivant comme un don de soi fait aux autres. Or ce qui guette parfois les célibataires non consacrés, c’est le repli sur soi. C’est en cela qu’elle est un beau modèle aujourd’hui. »

Pour soutenir la cause de béatification de Madame Elisabeth :
Du samedi 26 mai au mardi 12 juin
« Grande chasse de Madame Elisabeth » : grand jeu ouvert à tous les enfants de 7 à 12 ans. Livret à retirer au presbytère.

Le samedi 2 juin dans l’après-midi, au domaine de Madame Elisabeth
Spectacle musical sur Madame Elisabeth, suivi d’une visite du domaine.

Poster un commentaire