Trois cloches habitent le clocher de l’église Saint-Symphorien.

Joséphine

Cloche en provenance de la cathédrale Saint-Louis, parrainée par Marie-Joseph de Saxe.
– diamètre : 1310 mm ; poids : 1292 kg
– fondue à Paris par Michel Desprez, maître fondeur, en 1755

Sa dédicace : L’an 1755, j’ai été nommée Joséphine par Louis XV, roy de France et de Navarre, et par Marie-Joseph de Saxe, dauphine de France, du temps de M. Baret, curé de cette paroisse Saint-Louis de Versailles et de MM. Thomas Georgette-Dubuisson et Jean Blossier, tous deux marguilliers en charge. Michel Desprez, maître fondeur des Bâtiments du roy m’a faite à Paris.

Thérèse

Cloche en provenance de l’église Notre-Dame de Versailles, parrainée par Marie-Thérèse d’Artois.
– diamètre : 1110 mm ; poids : 1385 kg
– fondue par les frères Gaudiveau en Seine et Marne en 1781

Sa dédicace : J’ai été bénie par M. Honoré Nicolas Broqueville, curé de la paroisse royale Nostre-Dame de Versailles et nommée Thérèse par Charles Philippe de France, comte d’Artois, frère du roy et Marie-Thérèse de Savoie, comtesse d’Artois, M. le Maréchal duc de Mouchy étant marguillier d’honneur, et MM. Laurent Bordin et Nicolas Latizeau, comptables en charge, en l’an 1781. Gaudiveau Fr fecit.

Marie-Laurence

Cloche parrainée par M. Laurent Marchand
– diamètre : 1140 mm ; poids : 932 kg
– fondue à Paris par Crouzet-Hildebrand en 1884.

Sa dédicace : 1884 Marie-Laurence, j’ai pour parrain M. Laurent Marchand, curé de Saint-Symphorien et pour marraine Mme Marie Delmas-Mainguet – Notum fecit dominus salutare suum. Crouzet-Hildebrand, fondeur à Paris, m’a faite.

Le rôle des cloches

Bénies au cours d’une cérémonie qui s’apparente à un baptême, les cloches ont une dimension sacrée et participent activement à la liturgie.
– Elles sonnent un quart d’heure avant chaque messe dominicale ainsi que l’angélus et appellent à la prière.
– Lorsque les malades ou ceux qui ne peuvent aller à l’église entendent sonner la messe ou l’angélus, ils se rappellent qu’ils ne sont pas seuls et que tout un peuple les représente devant Dieu.
– Elles accompagnent les grands événements de la vie associés à des sacrements ou des cérémonies : elles sonnent à toute volée pour les mariages et les baptêmes, tintent le glas pour les funérailles…

“Seigneur notre Dieu, que la voix de cette cloche, comme un écho de ton appel, nous rassemble autour de toi. Que sa sonnerie nous rappelle au long des jours ta présence invisible parmi nous. Qu’elle soit l’expression vibrante de nos joies et de nos peines. Qu’elle chante toujours à la louange de ta gloire.”

(Prière de bénédiction des cloches)