La générosité des fidèles est la seule ressource de l’Eglise catholique !

Les dons sont des moyens concrets de manifester notre appartenance et notre attachement à notre paroisse et notre Eglise.
Quelles sont les sources de revenus dans la paroisse et le diocèse ?

La quête

Le don pour aider la paroisse chaque semaine
La quête est une ressource vitale pour la paroisse : elle sert à couvrir les différentes activités pastorales, mais aussi les frais de fonctionnement comme le chauffage, l’électricité, l’achat des fleurs… Cette offrande est libre et constitue un geste pour vivre la solidarité et la charité fraternelles entre les fidèles et selon l’évangile.
La quête a un véritable sens liturgique : pendant la messe, elle a lieu au moment de la préparation des dons, alors que le prêtre présente à Dieu le pain et le vin et que nous sommes invités à nous offrir nous-mêmes pour participer au sacrifice du Christ. L’offrande d’une partie du fruit de notre travail est un signe de notre engagement matériel dans l’Eglise.

Certains dimanches, ont lieu des quêtes impérées : ce jour-là, tout ce que vous donnerez en plus de votre don habituel sera affecté à un usage spécifique.
Les principales quêtes impérées du diocèse sont affectées :
– au C.C.F.D.
– aux lieux saints de Palestine (le Vendredi Saint)
– aux vocations (Journée mondiale des vocations)
– au denier de Saint-Pierre
– au logement et au cadre de vie des prêtres âgés et retraités
– aux missions (Journée mondiale des missions)
– au Secours Catholique
– à l’enseignement chrétien.

Les offrandes de messe

Un geste de partage
Chaque messe est célébrée pour l’Eglise et pour le monde entier. A la demande des fidèles, le prêtre peut ajouter une intention particulière : confier à la prière de la communauté un défunt, un malade… Cette intention de messe est traditionnellement accompagnée d’une offrande : il s’agit d’un acte de partage de la part des fidèles. Les intentions de prière et les offrandes doivent être demandées et déposées à l’accueil du presbytère.

A titre indicatif, l’offrande pour une messe est de 17 euros.

Le casuel

Le don des grands moments de la vie
Le casuel est la contribution donnée lors d’un baptême, d’un mariage ou de funérailles. Il permet de couvrir les frais occasionnés par l’ouverture de l’église lors de ces célébrations (frais de chauffage ou d’électricité, secrétariat, photocopies…). Le terme casuel vient de « cas », pour désigner cette offrande faite au cas par cas, pour des cérémonies bien particulières.

Chacun donne selon ses moyens. A titre indicatif, l’Eglise propose des repères qui tiennent compte de la réalité des coûts.
– pour les baptêmes, les dons sont habituellement compris entre 60 et 120 euros ;
– pour les mariages, entre 70 et 250 euros ;
– pour les funérailles à 300 euros.

Le denier de l’Eglise

La contribution annuelle des catholiques à la vie de leur Eglise
Le denier est une collecte effectuée par les paroisses pour le compte du diocèse. On l’appelait autrefois denier du culte. L’Eglise a besoin de revenus réguliers pour assurer sa mission : témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Elle ne reçoit aucune subvention, ni de l’état, ni du Vatican et ne dépend que de la générosité de ses fidèles.

Le legs

Un soutien pour l’Eglise de demain
Léguer à l’Eglise catholique, c’est lui donner les moyens matériels de poursuivre sa mission d’évangélisation, d’assurer la construction et l’entretien des lieux de culte et de rassemblement…
Le diocèse est habilité à recevoir des legs par le biais de son association diocésaine qui est totalement exonérée de droits de mutation.

Pour tout renseignement, consultez le site du diocèse : catholique78.fr/les-legs-donations-et-assurance-vie-006069

Le Conseil Paroissial des Affaires Economiques, présidé par le Père Yves Genouville, remercie tous les paroissiens pour leur générosité et leur engagement personnel qui rendent possibles les perspectives de développement au service de la pastorale de notre quartier.